Communiqué à l’attention des bureaux d’enlogement des concours nationaux 2021 et des amateurs concernant les zones sur les concours nationaux de grand demi-fond et de fond

Les membres du Conseil d’Administration et de Gestion National se sont engagés à faire preuve d’ouverture et d’honnêteté. Tout le monde doit être traité de manière identique et honnête et donc pouvoir participer au sport colombophile.

C’est la raison pour laquelle nous avons essayé de mettre au point une nouvelle répartition des zones sur les concours nationaux de grand demi-fond et de fond en se basant sur une méthode MATHEMATIQUE.

Un appel a été lancé auprès du Prof. Dr. Morent afin d’élaborer une nouvelle répartition des zones sur base des chiffres 2020 (pigeons enlogés et amateurs).

Pendant la réunion du Comité Sportif National dd. 28/01/2021 et lors de l’Assemblée Générale Nationale dd. 26/02/2021, une explication claire a été donnée. Le principe des nouvelles zones a été approuvé.

Pourquoi, dans le passé, les zones ont été instaurées ?

Comme chacun le sait, les raisons pour lesquelles les zones ont été instaurés sur les concours national de fond et de grand demi-fond étaient de réduire la dépendance aux masses de pigeons et au vent.

Quels étaient les critiques les plus importantes sur les zones ?

  • Grande différence concernant le nombre de pigeons entre les zones A1 (7%) & C (9%) d’une part et les zones A2 (26%), B1 (30%) & B2 (28%) d’autre part
  • Certaines zones sont trop larges et ne permettent pas de donner une chance comparable à chaque colombophile
  • Le point de départ pour les zones (Limoges) se trouve trop à l’ouest

C’est la raison pour laquelle des nouvelles zones pour 2021 sur les concours nationaux ont été introduites. Une redistribution basée sur une méthode mathématique a été envisagée.

Les chiffres utilisés sont les statistiques sur les concours de grand demi-fond pour vieux pigeons et yearlings 2020. Il a été constaté qu’il n’y a pas de grande différence entre les pourcentages de participation par zone, tant pour les concours de fond que pour les concours de grand demi-fond à pigeonneaux.

Nous avons choisi de modifier le moins possible les extrémités et nous avons ajouté 3 zones pour le grand demi-fond et adapté les 5 zones pour le fond à cette répartition sur le grand demi-fond afin de répartir les pigeons plus équitablement entre les différentes zones et offrir à chaque amateur l’opportunité de se défendre davantage au niveau régional. De cette manière, nous espérons réduire de la sorte la dépendance liée à la masse des pigeons et au vent.

En rétrécissant les zones, on rencontre l’intention initiale qui a conduit à l’introduction des zones, à savoir la volonté de rendre les chances des amateurs moins tributaires de la situation géographique de leur colombier.

Le choix du point de départ est moins important, raison pour laquelle le choix définitif s’est porté sur le lieu de lâcher le plus central au départ duquel la plus grande partie des lâchers s’est fixé, Châteauroux.

Nous avons tenté de répartir plus équitablement le nombre d’amateurs (plus ou moins proportionnel au nombre de pigeons enlogés) entre les zones. Nous avons choisi de modifier le moins possible la situation actuelle et d’adopter une approche mathématique. Ce dernier choix offre, en effet, la garantie d’une méthode plus neutre excluant les influences de l’un ou l’autre dans le processus décisionnel.

Est-ce la répartition idéale pour tout le monde?

Non, mais aucune répartition ne rencontrera le souhait de chacun. Il y aura toujours des amateurs qui sont à l’extrémité d’une zone. Souvent, un amateur sera tantôt content de faire partie de sa zone, tandis qu’une autre fois, il préférerait relever d’une autre zone.

Il est humain de comparer les zones et de faire le calcul de l’avantage que l’on pourrait retirer de son appartenance à une zone plutôt qu’à une autre.

Par contre, la diminution de la largeur des zones devrait permettre de répartir plus équitablement les chances et de faire en sorte que chacun puisse, désormais, se mesurer à des amateurs de sa propre région.

On ne peut que lutter pour un sport colombophile plus juste et le vainqueur doit toujours être un vainqueur sportif et non un vainqueur désigné.

Tant les membres du CSN que les mandataires nationaux se sont exprimés positivement sur cette nouvelle division en zones.

Grand demi-fond – 8 zones (A → H)

COORDONNEES EXTREMES

Ligne de séparation A/B           51°21’03.2″ N    03°16’51.8″ E

Ligne de séparation B/C           51°17’26.0″ N    03°39’32.0″ E

Ligne de séparation C/D           51°14’05.3″ N    03°59’20.2″ E

Ligne de séparation D/E           51°28’59.0″ N    04°30’41.6″ E

Ligne de séparation E/F            51°24’29.2″ N    04°54’38.5″ E

Ligne de séparation F/G           51°18’44.7″ N    05°13’47.4″ E

Ligne de séparation G/H          51°12’26.1″ N    05°37’17.3″ E

COORDONNEES POINT DE DEPART

Châteauroux 46°49’18.0″N 01°41’46.0″E lieux de lâcher

FOND – 5 zones (A→ E)

COORDONNEES EXTREMES

Ligne de séparation A/BC         51°21’03.2″ N    03°16’51.8″ E

Ligne de séparation BC/DE      51°14’05.3″ N    03°59’20.2″ E

Ligne de séparation DE/FG      51°24’29.2″ N    04°54’38.5″ E

Ligne de séparation FG/H        51°12’26.1″ N    05°37’17.3″ E

COORDONNEES POINT DE DEPART

Châteauroux 46°49’18.0″N 01°41’46.0″E lieux de lâcher

Sur les liens ci-dessous, vous pouvez observer visuellement dans quelle zone se trouve votre colombier.

Carte Zones Grand Demi-Fond (002).html

Carte Zones Fond_.html

Nous remercions M. Morent pour le temps investit dans cette analyse afin que chaque colombophile puisse lutter à armes égales.

Salutations cordiales.

Le Président National,                                 Le Président du CSN,

Pascal Bodengien.                                         Denis Sapin.